Les
entreprises

de la Normandie French Fab
Accueil / Entreprises

4 entreprises normandes ont été labellisées « vitrine Industrie du Futur » : Orano La Hague pour la réalité virtuelle au service des opérateurs, CMN en tant que chantier naval du futur, Faurecia dans le cadre de la digitalisation du site de Caligny et Schneider Electric pour la transformation du site industriel du Vaudreuil. De son côté, le site de Bosch à Mondeville a remporté le trophée 2017 des usines du journal l’Usine Nouvelle pour son positionnement stratégique, l’efficacité de son système de production et ses méthodes d’implication des équipes.

D’autres entreprises régionales ont également engagé des démarches importantes d’intégration de l’Industrie du Futur, parmi lesquelles Safran Nacelles à Gonfreville l’Orcher, mais aussi des PME comme PGS (fabrication de pallettes à Rouen), Alliansys à Honfleur, Bernay Automation à Bernay ou encore Remade à Avranches.

Citons également une initiative Industrie du Futur à l’échelle d’un territoire : le cluster Cléon 4.0 autour de l’usine de moteurs électriques de Renault à Cléon (76).

Les entreprises vitrines

CMN

À Cherbourg, le nouveau chantier naval des Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) repose sur 4 axes : la modernisation de l’outil de production, l’amélioration de l’organisation industrielle (lean manufacturing et déploiement du numérique), le développement responsable et le positionnement de l’Homme dans l’entreprise.Ce projet a pour objectifs de gagner en compétitivité tout en recentrant l’Homme au cœur du chantier

Orano

Chez ORANO (anciennement New AREVA), l’utilisation de la réalité virtuelle permet une préparation optimisée des opérateurs dans des conditions identiques au réel. ORANO a fait de la réalité virtuelle un des piliers de la transformation numérique de ses métiers au service de l’exploitation des usines, de ses opérateurs et de ses clients

Bosch

Le site de Bosch remporte le trophée des usines pour son positionnement stratégique, l’efficacité de son système de production et ses méthodes d’implication des équipes. L’usine a l’intention de capter près de 4 % de parts de marché en France, et plus de 5 % l’année suivante, tandis que le nombre d’employés mobilisés par la production des produits à destination des nouveaux marchés est passé de 4 personnes en 2015 à 113 en 2017

Schneider Electric

Schneider Electric a lancé la transformation digitale du Groupe par son programme TSC 4.0 (Tailored Sustainable and Connected). Le site industriel du Vaudreuil a été sélectionné comme un des pilotes de la transformation digitale industrielle au sein des usines du Groupe.

Faurecia

L’usine de Caligny a engagé depuis plus d’un an un plan de transformation ambitieux pour ancrer la production des mécanismes d’automobile dans le bocage normand. Ce plan de transformation se nomme « CALIGNY INSIDE » et mise sur plusieurs atouts. D’abord le plan repose sur les collaborateurs et valorise la place de l’homme dans l’usine en les intégrant à la démarche, en les faisant participer à la transformation et en développant leurs compétences .